Festival Act Oral

Là où l’arc nous emmène

Montévidéo – Marseille | 11 octobre 2014


Chasser à l’arc, c’est apprendre à disparaître. La portée courte des flèches oblige à s’approcher au plus près des bêtes. Il faut donc impérativement connaître d’elles tout ce qui peut s’en apprendre et en tirer les conclusions pour se rendre pratiquement inexistant pour elles. Mais, à cela, il y a une conséquence : à force de se rendre insignifiant, de quitter toute apparence humaine, on cesse aussi d’être soi. On devient, pour partie au moins, ce que l’on traque, ce que l’on voit. S’approcher au plus près des bêtes, c’est fréquenter au plus près l’animalité ; sa propre animalité.

Vidéo

Photos

Là où l'arc nous emmène | Jean-Paul Curnier

Là où l'arc nous emmène | Jean-Paul Curnier

Là où l'arc nous emmène | Jean-Paul Curnier

Là où l'arc nous emmène | Jean-Paul Curnier

Là où l'arc nous emmène | Jean-Paul Curnier