Films approximatifs

Réalisation Jean-Paul Curnier
& Guy-André Lagesse

Production Les Pas Perdus

Qui passé là ? | 1998 | 28 minutes

À l’Île Maurice, l’idée fut alors de filmer la nuit, pour s’avancer dans cette obscurité, dans le revers du montrable, pour y capter l’indécidable, pour y chercher l’éveil des sens sans y chercher pour autant quoi que ce soit de particulier. Pour saisir dans la vie nocturne ce qui nous fait voir le jour d’une certaine façon.

Textes Jean-Paul Curnier.
Aphorismes Malcolm de Chazal.
Musique et arrangements sonores Guy-André Lagesse et Menwar.

Les Pas Perdus

Bleu de ville | 2000 | 23 minutes

Bleu de ville est une visite de la ville comme si l’on tombait du ciel. La ville c’est Paris, du côté du Nord-Est, cela se passe en une journée, du matin au crépuscule. Et de la ville de Paris, on voit, on entend, on retient ce que l’on peut, c’est-à-dire le plus possible étant donné le peu de temps imparti aux deux visiteurs tombés du ciel.

Ils regardent, écoutent, essayent de comprendre ce que tout cela leur dit et non pas ce que cela cache ou pas. Alors ils voient, entendent, comprennent à leur façon. Ils voient le mouvement général des automobiles, des métros, des bateaux et de tout ce qui bouge en ville, ils lisent tout ce qui est écrit, tout ce que disent les publicités, ils se souviennent à leur façon d’un conte ancien, celui d’un poisson d’or, ils écoutent la radio comme on écoute un conte, ils prennent pour guide un étrange joueur d’harmonica, musicien virtuose imprévisible et inventif. En fait, ils assistent à la ville comme on assiste à un évènement.

Prises de vue, montage et réalisation Jean-Paul Curnier et Guy-André Lagesse.
Musique
Jean-Pierre Delva (harmonica, guitare) et Vladimir Mauzit (mandoline).
Voix:
Jean-Paul Curnier et Guy-André Lagesse.

Les Pas Perdus

Qui passé là ?

Bleu de ville